Imprimer

De sœur Marie de l'Eucharistie à ses parents (Guérin). Après le 7 septembre 1895.

 

De sœur Marie de l'Eucharistie à ses parents (Guérin). Après le 7 septembre 1895.

 

Mon cher petit Père et ma chère petite Mère,

         Merci, merci... des bons plats de crème et des bouteilles de vin blanc... Que cela nous fait plaisir, notre Mère et le petit Benjamin sont ravies...

         Que mon petit Père se soigne bien et ait beaucoup de patience... Son gros « Oui » m'en a dit bien long... et a failli me faire pleurer... Je [v°] fais bien attendre Alexandre, mais ne m'en voulez pas, c'est pour vous dire que je vous aime beaucoup, de plus en plus... je serai bien contente de vous voir, d'abord je raffolle de mes parents chéris.

Votre petite Marie de l'Eucharistie
p.c.i.

Retour à la liste des correspondants