Imprimer

De sœur Marie de l'Eucharistie à Mme Guérin. 29 juin 1896.

De sœur Marie de l'Eucharistie à Mme Guérin. 29 juin 1896.

 

+ Jésus                               J.M.J.T.                                 29 Juin 96

 

Ma chère petite Mère,

         J'ai enfin ouvert la fameuse boîte mystérieuse!... Quelle bonne et délicate surprise qui a fait grand plaisir. Il fait bon te redemander les boîtes vides et sois bien sûre que je ne manquerai jamais l'occasion quand elle se présentera. — Si je pouvais même en inventer je le ferais. La belle Madame Paschale aurait sûrement la pratique du Carmel si elle était à Lisieux, mais pour cela il [lv°] faudrait que les Carmélites aient la permission d'avoir un fournisseur tel que le pâtissier... Les cerises n'étaient pas moins bonnes que les gâteaux, en disant que la Musse est un pays de Cocagne, on a tout dit. Le Carmel aussi est un pays de Cocagne, mais dans un sens plus sérieux, dès maintenant on découvre des trésors, mais lorsqu'on sera au ciel c'est là que nous pourrons tous les contempler et en jouir à loisir. Le bon Dieu a des anges aussi sur la terre qui sont ses distributeurs des biens temporels pour ses épouses choisies, et vous serez couronnés comme [2r°] tels, mes chers parents, pour avoir largement exécuté ses ordres, le moindre petit gâteau sera grandement récompensé.

     Nous n'avons reçu le colis que ce matin Lundi parce qu'au Carmel on ne nous apporte pas les colis le Dimanche ( il y a distribution de courrier le dimanche, à l'époque). Tu sais qu'il y a un bon Dieu à part pour les carmélites, aussi il n'y a pas eu une seule cerise d'abîmée, tout est en parfait état. Pour les herbes fines, tant que tu pourras nous en cueillir, cela fera toujours plaisir, seulement nous les demandons la queue le plus long possible. Ce que je désirerais beaucoup ce serait de l'avoine, tu te rappelles [2v°] le mal que tu as eu à en trouver pour ma petite crèche, et il en faudra encore cette année le plus possible.

       Je vais très, très bien, le lapin a fait grand plaisir et si M. Francis veut bien encore en tuer deux semblables nous les recevrons à bras ouverts. Qu'il se dépêche s'il veut que sa petite sœur en mange, car à partir du onze juillet elle reprendra le régime carmélitain. Plus au gras!... Deo gratias!...

Je t'envoie un petit cantique composé par ma Sr Thérèse de l'Enf. Jésus sur notre idée de jeter des fleurs tous les soirs au pied du Calvaire (il s’agit de PN 34 offert à Mère Agnès de Jésus le 28 juin)...

   Moi aussi je compose des cantiques très mystiques, je vous en donnerai un échantillon, si j'ai le temps je l'enverrai dans cette lettre.

   Mère Agnès de Jésus a écrit avant d'avoir la fameuse boîte mystérieuse, elle me charge de dire un gros Merci. Je suis bien contente que mon petit Père aille mieux, je l'embrasse bien fort, qu'il se distraie beaucoup avec sa petite filleule (Marie Lahaye, née le 1er juin 1895. Guiguite, nommée ensuite, est l’une de ses sœurs plus âgées) et les autres bébés. Et si j'ai un conseil à vous donner c'est de garder Guiguitte pendant votre séjour à la Musse, cela vous fera du bien à tous.

Distribution de baisers à tous les bienheureux habitants de la Musse, tante José, Mme Lahaye, les bébés, et tous les [lr°tv] petits frère et sœurs.

Je t'aime et t'embrasse de tout cœur
Ta petite fille
Marie de l'Eucharistie

Les histoires de Guiguitte nous amusent beaucoup de les raconter en récréation. Nous mangerons encore le 2 juillet des petits suprêmes, nous en avons gardé. Ils sont suprêmement bons, ce sont les meilleurs.

           Pour les légumes si tu veux nous en donner cette semaine nous voulons bien, Samedi des petits haricots, Aimée en avait donné la quantité nécessaire à la fête de notre Mère.

Retour à la liste des correspondants