Imprimer

De sœur Marie de l'Eucharistie à M. et Mme Guérin. 29 juillet 1896.

 

De sœur Marie de l'Eucharistie à M. et Mme Guérin. 29 juillet 1896.

                                                                                                                          

29 Juillet 96

Mon cher petit Père et ma chère petite Mère (les Guérin sont rentrés de la Musse le 26 juillet),

       Notre Mère vous envoie une tarte de ma façon et de celle de ma Sr Geneviève. Vous me direz si elle est bonne...

       Nous en avons fait ainsi 30, ce n'était pas une petite affaire...

     Aujourd'hui c'est jour de fête (la Sainte-Marthe, fête des sœurs converses; pour ce même jour, Thérèse a composé quelques vers humoristiques PS- 5) et je n'ai pas le temps d'en dire bien long, si ce n'est que je vous aime bien fort. Que mon petit Père soit bien gai surtout, sa petite fille ne se connaît plus de joie, il faut qu'elle fasse comme elle...

     Que je vous remercie de tout ce que vous avez envoyé, vous vous privez de manger des melons de la [v°] Musse pour vos carmélites... Si vous pouviez jouir de leur bonheur. C'est un si grand régal!!... Le petit paquet de chocolat d'hier soir m'a fait un grand plaisir, cela m'a bien touchée cette petite surprise. J'en aurais bien pleuré... Vous êtes trop bons et bien souvent les larmes coulent de mes yeux.

       Toutes les sœurs du voile blanc veulent remercier elles-mêmes Papa et Maman (c'est ainsi qu'ils sont appelés au Carmel) aussi elles vont toutes signer ma lettre.

Votre petite Marie de l'Eucharistie

Sœur Marie l'Incarnation tout son coeur et sa…illisible « reconnaissance »...

Merci mille fois aux bons pourvoyeurs des petits oiseaux blancs du Carmel. Que le bon Dieu les combles de toutes de ses dons et des grâces les plus précieuses.

               Sœur St Vincent de Paul de l'Immaculée Conception.

Sr Marthe de Jésus embrasse bien fort Papa et Maman et leurs promet de ne pas les oublier près de Jésus. Marie-Madelène embrasse bien fort son parrain et sa maman. (Marie-madelène (sic) : il est évident que Marie de l'Eucharistie a guidé la main de sa compagne analphabète). Et pour compléter, Sr Marie de Gonzague avec toute sa gratitude. [v°] Pour moi je me pâme de douleur en voyant mes chers parents qui se privent de melon pour nous !

M. du S. Cœur (à la suite de la prieure, Marie du S. Cœur remercie à titre de « provisoire »).

Retour à la liste des correspondants