Imprimer

De sœur Marie de l'Eucharistie à M. Guérin. 3 avril 1896

De sœur Marie de l'Eucharistie à M. Guérin.

3 avril 1896  

Mon cher petit Père,

Il y a un an je te souhaitais une bonne fête en te chantant une petite chanson de ma composition. Cette année, la petite carmélite a un chant encore beaucoup plus doux pour son cœur, comme le petit rossignol sur une infinité d'airs, elle chante sa roucoulade: oh ! que je t'aime mon cher petit Père !!! Ces quelques mots résument tous son cœur, dont l'affection augmente tous les jours pour ses chers parents.

Oh! il me semble que tu dois être bienheureux, n'est-ce pas, mon cher petit Père, d'avoir donné une petite Fiancée à Jésus et tu ne regrettes plus maintenant le lourd sacrifice de la séparation. Il me semble que le bon Dieu doit t'accorder davantage des grâces de choix, je le lui demande de tout mon cœur, car je réfléchis bien souvent au sacrifice que tu as fait, et à quelle profondeur le bon Dieu en récompense de ce sacrifice, t'a mis amoureusement dans son cœur. Oh ! oui! le sacrifice des parents est bien beau… jamais je ne l'avais tant compris… et je me réjouis de voir au Ciel avec quel amour et quelle prédilection ils seront traités par Jésus lui-même. Leur petite fille tachera de leur faire aussi gloire et honneur, mais elle n'a pas autant de générosité qu'eux, c'est pour cela qu'elle réclame beaucoup de prières pour répondre à la grandeur de sa vocation et aux grâces que le bon Dieu répand sur sa famille.

Notre Mère me charge de t'exprimer toute la part qu'elle prend à cette petite fête de famille, elle t'envoie son cadeau de fête : la photographie de tes cinq petites carmélites et de ton cher petit lutin le jour de ses fiançailles (celle où je suis seule en blanc est manquée). Elle connaît tout le plaisir que ce petit cadeau va te faire et tu ne peux savoir avec quelle bonté maternelle elle nous a ordonné de le faire.

Tes cinq petites filles carmélites t'offrent toutes leurs vœux et souhaits de fête et tu sais avec quel cœur elles le font, aussi toutes nous chantons:

Ah! qu'il est bon notre petit papa

Ah ! qu'il est bon on n'est fait plus d'comme ça

Ta petite Marie de l'Eucharistie

Sr Agnès de Jésus

Sr Marie du Sacré Cœur

Geneviève de Ste Thérèse

Thérèse de l'Enfant Jésus

Merci du bon poisson, du bon vin blanc et des confitures!... Un gros (souligné 10 fois) baiser à ma petite Mère !!!!!

Retour à la liste des correspondants