Imprimer

Sr Agnès à Marie MSC - 12 novembre 1885.

Sr Agnès à Marie MSC . 12 novembre 1885.

 

J.M.J.T.

Ma petite Soeur chérie,

Ne viens pas demain, la retraite ne finira que dimanche soir. Lundi matin nous nous verrons (la retraite prêchée annuelle)... J'ai bien des choses à te dire. Plus que jamais, je sens mon âme fondue dans la tienne. O Marie ! comprends tu combien je t'aime et comment je t'aime ? J'appelle l'avenir de tous mes voeux, tu sais bien quel avenir...

[v°] Le bon Dieu me fait bien des grâces pendant cette retraite, je suis bien disposée, tout mon coeur est tourné vers le Ciel. J'attends la rosée, ou plutôt je la reçois... elle est abondante. Ah ! je dirais volontiers avec sainte Thérèse, ma Mère : Seigneur est il possible ? Tant recevoir et si peu donner !

Adieu ma petite Marie, tu dois à ma Mère de la terre ce petit mot. C'est elle qui m'a dit de te l’écrire. Je sais qu'elle prie pour toi et je sens qu'elle prie pour moi.

[r° tv]J’écrirai demain soir à ma Tante pour sa fête que tu m'as dit être dimanche (le 15, fête anticipée   en famille   de la Sainte-Elisabeth, du 19 novembre. Mme Guérin a pour second prénom « Elisa »).

Retour à la liste des correspondants