Imprimer

De sœur Agnès de Jésus à Marie du Sacré-Cœur - 11 juillet 1888

De sœur Agnès de Jésus à sœur Marie du Sacré-Cœur. 11 juillet 1888.

 

Puisque le lion chéri aime tant les bêlements du pauvre agneau et qu'il n'a pas l'intention d'en faire sa proie, sans crainte il va s'approcher de lui ce soir et lui dire un dernier petit mot.

J'avais demandé au bon Dieu avec instances qu'il me fasse connaître quelles résolutions je devais prendre à la fin de ma retraite. Ce matin après la Communion j'ai été exaucée. Oui, j'ai vraiment senti que cela ne venait pas de moi. Cette résolution (car ce n'est qu'une seule résolution) faut-il la dire au lion bien-aimé ? j'ai peur de lui faire de la peine, je l'aime tant. Pourtant, il n'y a pas moyen de résister à Jésus ! Eh bien voilà ce qu'Il ma dit : « C'est dans le silence qu'on garde son âme »... il faut donc que l'agneau garde le silence et pour cela que le lion y mette du sien sous peine d'être infidèle! Oh ! que je voudrais bien voir le lion couché avec amour aux pieds du Maître, n'écoutant que sa voix, ne cherchant que son Cœur : s'il veut avoir la paix c’est le seul moyen. Je trouve que sa vie [v°1 n'est pas assez SIMPLE c'est‑à-dire pas assez tournée du côté unique. Quand Madeleine était aux pieds de Jésus elle n'avait pas besoin des entretiens de Marthe ! Si le lion restait toujours à sa place qui pourrait le distraire et l'entraîner ailleurs ?... Mais le lion rugit au lieu de se taire, alors si Jésus parle il ne l'entend pas. Son rugissement couvre sa voix... Oh ! si le lion voulait !... Ce serait l'ami, le confident de Jésus! Ce serait son défenseur, son consolateur!... Quand les pécheurs l'insultent ct le font pleurer, on verrait le lion se lever pour protester de son amour et de sa fidélité. Toute son ardeur serait tournéedu côté unique, du côté du Cœur de Jésus. Lui plaire, lui gagner des âmes, ce serait toute son ambition !

Et de l'autre côté serait l'agneau timide appuyant sa petite tête sur les pieds de Jésus pour y dormir du sommeil de l'oubli des choses de la terre, du sommeil de l'amour. Et le lion et l'agneau dans un profond silence s'entendraient mieux que par mille paroles. Aux yeux des créatures on pourrait penser à de l'indifférence et c'est ce qu'il faudrait, mais pour [v° tv] l'Eternité l'Epoux nous couronnera de la même couronne et nous nous parlerons éternellement dans son sein ! ...

Ne craignons point la peine pour une récompense qui ne finit point.

Retour à la liste des correspondants