Imprimer

De Mère Geneviève à Marie - 5 octobre 1885.


De Mère Geneviève à Marie. 5 octobre 1885.


JMJT

Carmel de Lisieux

le 5 8bre 1885

Mademoiselle

Ou plutôt ma bien aimée fille Marie de la Croix ( futur nom de carmélite de Marie à l'époque - il sera changé en Marie du Sacré-Cœur), aussi en retour de ses bonnes gâteries je lui donne une croix dont le bois est des arbres de la Ville Sainte de Jérusalem, souvenir très précieux du lieu où Celui qui vous choisit pour son Epouse a versé son Sang par amour pour vous [ v°] car chacune de nous peut dire: « Il m'a aimé et il s'est livré pour moi », mais vous chère fille par la vocation dont son amour vous gratifie, vous êtes du nombre des privilégiées. J'en bénis de tout mon coeur le Doux et Divin Jésus.

Le choix de votre nom qui est celui d'une des premières filles de notre Mère Ste Thérèse me rappelle ma pauvre crucifiée Sr Marie de la Croix (L'une des fondatrices du Carmel de Lisieux, Désirée Gosselin), qui je l'espère est au Ciel, vous serez, chère fille, une fidèle imitatrice de ces saintes âmes [2 r°] ce qui réjouira le Cœur de Jésus et fera votre bonheur en faisant celui de notre cher Carmel. Mes amitiés bien sincères à Melles Léonie et Céline, un bon baiser à ma chère petite Thérésita et pour vous, chère fille, ma bien maternelle bénédiction qui vous est donnée de la main et du coeur de celle qui vous est toute vôtre

Sr Geneviève de Ste Thérèse

Rse Carmélite indigne

P.S. J'offre à Melles Léonie et Céline 2 petits (illisible) très dévots et à ma petite Thérésita le jardin avec la petite jardinière.

Retour à la liste des correspondants