Imprimer

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Thérèse - 14 octobre 1887

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Thérèse.
14 octobre 1887


Bonne fête à Thérésita de l'enfant Jésus! Que le doux Jésus la comble de toutes ses caresses et de
toutes ses tendresses.
Ma chérie, je n'ai qu'une image de Noël à t'offrir mais je trouve qu'elle parle à l'âme et qu'elle peut
faire du bien même quand ce n'est pas Noël. Jésus ne vient-il à toi que le jour de Noël?
Pourrait-il y tenir, le Jésus de Thérèse, s'il ne s'arrêtait bien souvent pour baiser et bénir son petit
Benjamin ?
Notre Mère ne va pas pouvoir écrire à sa Thérèse mais comme elle l'embrasse et l'aime tendrement!
En attendant que les anges lui jettent des fleurs du paradis, je lui envoie deux petites fleurs du Carmel
qui ont bien un petit parfum je crois, des fleurs du Ciel.
Embrasse mon petit père chéri, dis-lui que toute la semaine les poissons criaient merci... Oui, au fond
de mon cœur, ces petits poissons muets parlent toujours et me disent de le bénir toujours de ses bontés
pour nous.
J'embrasse ma petite Céline bien gâtée du bon Dieu.
M. du S.C.

Retour à la liste des correspondants