Imprimer

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Thérèse - 31 (?) mai 1887

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Thérèse.
31 (?) mai 1887


Date probable; cf. note c.


Ma Thérèse chérie,
Sr Agnès de Jésus voudrait bien avoir le parchemin que Céline t'a donné pour tes étrennes, le sien est
trop beau pour les images qu'on lui a demandées. Il doit lui en arriver la semaine prochaine comme le
tien et elle te le renverra.
Je viens de mettre un cierge à la Ste Vierge pour mes chéries (une petite bougie longue comme mon
doigt... ) mais la Ste Vierge n'est pas exigeante; quand on ne lui ferait brûler qu'une paille, si on ne
possède pas autre chose qu'est-ce que cela fait pourvu qu'on l'aime et qu'on la prie.
Je me crois aux Buissonnets, j'entends chanter une grive qui nous fait un ramage sans fin depuis le
matin jusqu'au soir. Tantôt il tonnait et elle chantait quand même. Les petits oiseaux ont plus d'esprit
que nous, ils louent toujours le bon Dieu, par tous les temps, même quand le Ciel est sombre.
Chérie de mon cœur, mon bébé si grandi! et toujours bébé pour moi, que nous avons sujet nous autres
de chanter notre bon Jésus, oh! oui même quand notre cœur est triste. Il a tant de sujets de joie, tant!
tant! surtout un petit cœur que je connais et deux autres encore sans compter le cœur paternel qui jouit
des joies de tous nos cœurs.
Mais ma petite bougie brûle, il faut que j'aille dire mon chapelet devant la Ste Vierge pour fêter la fin
du mois de Marie. J'entends les belles cloches de St-Pierre qui me parlent du Ciel. Ah! quand le bon
Dieu nous appellera c'en sera une fête de toutes les fêtes...
A bientôt, douce chérie que je mangerais de baisers, dis à Céline que je ne peux lui écrire, mais que je
prie beaucoup pour elle et que le bon Dieu est bien content de sa petite fleur...
Ma Léonie que je n'oublie jamais et mon petit Père que j'aime par-dessus tout! N'oublie pas de
remercier mon oncle et ma tante de leur bon vin de Grenache.
Sr Agnès de Jésus vous embrasse tous, elle m'a grondée parce que je n'avais pas fait de commissions
pour elle. C'est cette après-midi qu'on a besoin du parchemin.

Retour à la liste des correspondants