Imprimer

De sœur Marie de l'Eucharistie à ses parents. 15 mars 1897.

 

 

De sœur Marie de l'Eucharistie à ses parents. 15 mars 1897.

 

 

       Merci de vos touchantes lettres et bons baisers d'Adieu avant d'en­trer en retraite. Prière d'envoyer ces lettres à destination, mettre sur la lettre ci-jointe l'adresse de Marcelline (Marcelline Husé, ancienne domestique des Guérin, devenue bénédictine du Saint-Sacrement à Bayeux en 1889) - Nous n'avons plus qu'une tourière (Sœur Marie-Elisabeth, puisque sœur Marie-Antoinette est décédée en novembre précédent) et cela est difficile de faire porter tout cela. - J'ai écrit aussi à M. l'Abbé Faucon, il a reçu la lettre.      

Prière d'écrire à Céline Pottier pour lui annoncer ma Profession, je ne puis lui écrire à cause du Carême et je pense qu'elle sera bien unie à moi ce jour-là.

     M. l'Abbé Youf veut bien de Mlle Grégoire, mais il faudra qu'elle accompagne le Credo, car il y aura les chanteuses d'ordinaire. Jeanne n'a donc d'apprendre [sic] que l'Ave Maria qu'elle chantera après l'Éléva­tion, les chanteuses chanteront le reste de la Messe.

Papa pourrait peut-être écrire à M. l'Abbé Hamel, peut-être dirait-il la Messe pour moi, cela n'est pas à dédaigner, je me recommande le plus possible aux prières.

       Mille baisers de tout cœur. J'ai pleuré aussi en lisant vos lettres.

 

Retour à la liste des correspondants