Imprimer

De sœur Marie de l'Eucharistie à Mme Guérin. 17 juin 1896.

De sœur Marie de l'Eucharistie à Mme Guérin. 17 juin 1896.

 

+ Jésus                             J.M.J.T.

 

Ma chère petite Mère,

      J'ai reçu ta lettre ce matin, je suis toujours très heureuse quand je reçois de vos nouvelles, celles que tu m'as données de mon petit Père m'ont fait un sensible plaisir mais surtout dis-moi bien la vérité à ce sujet.

     Je suis bien contente que vous n'ayez pas trouvé mon idée de truites par trop baroque et je vous remercie tous de faire tous vos efforts pour arriver à nous trouver une belle pêche. Dans le cas où vous en auriez une dizaine envoyez-les nous [lv°] tout de même, cela nous fera toujours plaisir. Papa pourrait m'écrire en même temps que tu écriras à notre Mère pour sa fête pour me raconter quelque chose de gentil à propos de la pêche des truites, que vous avez prié St Antoine, etc., etc. Cela toucherait beaucoup notre Mère et l'amuserait. Papa n'est pas embarrassé pour inventer des histoires et savoir tourner quelque chose de gentil, d'aimable à l'adresse de notre Mère. Je crois que cette petite lettre ferait bien dans le tableau.

Maintenant, ma chère petite Mère, je vais te demander bien des choses, tu me dis de ne pas craindre et je t'en remercie, [2r°] car pour cette fête-là il faut mettre tout sens dessus dessous. Tu comprends, n'est-ce pas, nous aimons mieux avoir moins aux autres fêtes et trop à celle-là.

Les petits haricots verts nous feront bien plaisir, cela remplacera les œufs mollets qui apparaissent tous les jours au réfectoire. Je te demande cela en plus des truites. Pas de poisson dans n'importe quel sens, même s'il n'y a pas de truites. Nous comptons que tu nous donneras des fraises et des gâteaux. Des Génoises nous feront plaisir en fait de gâteaux. Si on pouvait écrire dessus : 21 Juin 1896. Mme Ménard pourra bien nous faire cela [2v°] je crois. Pour la sauce au vin, nous pouvons la faire, nous préférons même qu’Aimée (Aimée Roger,   ancienne   domestique   des   Guérin,   passée   au service   de Mme Maudelonde en 1886) nous donne le vin et le sucre, il sera sûrement employé pour cela. Papa voudrait-il nous faire sortir de son caveau 2 bouteilles de vin blanc... Il faut faire une fête à tout casser.

         Mère Agnès de Jésus fait dire à Léonie qu'elle veuille bien donner pour la fête de notre Mère 12 Siphons Eau de Seltz. Nous pourrons au moins ce jour-là nous désaltérer avec extra... J'ai écrit à Jeanne pour qu'elle pense au 21 Juin, je lui demande des cerises ou guignes, car cela me ferait grande peine si elle ne fêtait pas.

       Tout ce qui est demandé ci-dessus est obligatoire pour Samedi midi car ce sera à 3 heures que l'on fêtera... Après nous jouerons une petite pièce comique et le lendemain une autre plus sérieuse. Je fais deux contrastes, un St Michel et un Asmodée. C'est Diana Vaughan qui nous a donné l'idée de composer cette pièce (RP-7)... Écris à notre Mère pour Samedi.

       Que de commissions, ma chère petite Mère, j'en perds la tête. Je vais toujours très bien malgré la grande chaleur que je supporte très énergiquement, elle ne me fatigue pas tant que les autres années, j'ai grâce d'état enfin... Hier je suais tellement que notre Mère a été obligée de m'emmailloter [lr°tv] le dos et la poitrine de chiffes, je traverse tout. Cela me fait beaucoup de bien de suer ainsi, cela me donne beaucoup de courage et je n'en souffre vraiment pas. Aussi gardez-vous bien de me plaindre. Ce qui était le plus urgent, c'était de me couper les cheveux (on a coupé les cheveux de la novice au ras du cou, à la vêture, le 17 mars 1896. Il semblerait qu'ici, anticipant sur la profession, on les coupe encore, ce qui est très court par rapport à la vie civile) car ce qui m'en reste est positivement à tordre tous les soirs. Demain c'est lavage, encore une bonne journée où nous pourrons chanter : Le ciel en est le prix (poésie de Thérèse PS-4).

Je suis toujours très heureuse et fais beaucoup de progrès.

Ta petite fille chérie

Marie de l'Eucharistie

Merci pour toutes tes bonnes lettres.

         Jusqu'à la fête de notre Mère vous pouvez m'écrire de petits mots (Personnels) bien cachetés.

     [2r°tv] Notre Mère veut que tu me donnes le plus de détails que tu pourras dans tes lettres : jamais trop, a-t-elle dit. Cela nous donne beaucoup de distractions à toutes parce qu'on raconte tout cela en récréation.

 

Retour à la liste des correspondants