Imprimer

de Pauline (Agnès de Jésus) à son père M. Martin - 31 décembre 1887.

 

de Pauline (Agnès de Jésus) à son père M. Martin

31 décembre 1887.

J. M. J. T.

Jésus !

            Mon petit Père bien-aimé,

Notre Mère t'envoie cette petite image pour tes étrennes (image non retrouvée.). C'est l'Enfant Jésus, Celui qui te ravit tous tes enfants ! C'est lui que je charge de te souhaiter pour moi une bonne année, il a dans ses petites mains tant de grâces et moi [1 v°] je n'ai rien du tout !

Papa, si tu savais combien ta petite perle t'aime ! Tout ce qu'il a dans mon cœur pour toi, tu ne le sauras jamais que là-haut !

S'il faut le Ciel pour comprendre l'amour divin, au dire du bon Curé d'Ars, il faut le Ciel aussi pour comprendre l'amour filial comme je le sens.

Matines sonnent, je [2 r°] n'ai plus que le temps de t'embrasser bien fort. Oh ! comme je vais prier Jésus de te conserver de longues années à la vénération, à l'amour, à la reconnaissance du petit Carmel de ton Cœur.

A bientôt mon petit Père ! je reste pour la vie ta petite perle fine bien indigne de son titre

Sr Agnès de Jésus

            r. c. ind.

[2 v°] C'est moi qui ai empêché Notre Mère bien aimée de t’écrire. Elle va être obligée de veiller très tard ce soir et tu connais son cœur. D'ailleurs tous mes vœux sont les siens et tu sais sa reconnaissance pour tes bontés de chaque semaine.

Retour à la liste des correspondants