Imprimer

De Mère Geneviève à M. Martin - 12 juillet 1884.

De Mère Geneviève à M. Martin. 12 juillet 1884.

 

JMJT

Monsieur

Nous avons reçu avec la plus vive reconnaissance vos 500 f, dont 100 sont un cadeau que votre générosité a la bonté de faire à notre Communauté, pour éterniser en quelque sorte le jour bien consolant pour nous et plus encore pour votre chère fille, ce jour si précieux de sa sainte Profession ; ces 100 f ont payé une aube que notre Père Supérieur a étrenné à sa messe de Profession et qui servira à la grand'Messe dite pour elle le jour de sa Prise de Voile (fixée au 16 juillet). Comme elle devra selon notre Cérémonial communier à cette Messe solennelle, votre piété, Monsieur, et celle de vos chères filles accompagneront à la table sainte notre bien chère Enfant.

Nous prions de tout notre coeur pour la guérison de votre charmante petite Thérèse (Thérèse a la coqueluche) (v°) afin que nous ayons la consolation de la voir quêter.

 

Espérons, Monsieur, que cette fête sera sans nuages.

Recevez, Monsieur, pour vous et votre chère famille, le respectueux attachement de votre famille du Carmel et en particulier celui de la pauvre vieille Mère, votre bien dévouée servante

Sœur Geneviève de Ste Thérèse

Religieuse carmélite indigne

Des carmélites de Lisieux le 12.Juillet 84