Imprimer

De M. Martin à la famille Nogrix - 10 avril 1888.

De M. Martin à la famille Nogrix‑ 10 avril 1888.

 

Bien chers Amis, Thérèse, ma petite reine, est entrée hier au Carmel !... Dieu seul peut exiger un tel sacrifice... Ne me plaignez pas, car mon cœur surabonde de joie.

Celui qui vous aime.

Retour à la liste des correspondants