Imprimer

Du Père Roulland à Mère Marie de Gonzague. 29 juillet 1896.

 

Du P. Roulland à Mère Marie de Gonzague. 29 juillet 1896.                                                                    

 

+

Ma Révérende Mère,

     Je vous écris pour la dernière fois de notre cher Séminaire. Désormais je vais courir dans le monde et chercher une âme à sauver : que vous êtes heureuses derrière les grilles du cloître : vous convertissez les âmes par la prière ou plutôt, comme notre Mère la Sainte Vierge vous aidez les apôtres à convertir les âmes. A vous le cénacle : à nous l'exil dans le monde. A nous tous le ciel.

Les apôtres ont des moments pénibles : vous le savez puisque vous m'envoyez l'ange auxiliaire de mon apostolat ( Thérèse au chapelet photo n° 37). Puisque vous permettez à une sœur de traverser les mers avec un frère, vous permettrez au frère de franchir les grilles du cloître (Il joint sa propre photo, que Thérèse la conservera dans son écritoire cf. LT 193) : A Dieu sur cette terre : au revoir au Ciel.

     Recevez de votre fils missionnaire les sentiments de la plus vive reconnaissance.

A. Roulland edm
miss ap.
Su-tchuen or.

Retour à la liste des correspondants