Imprimer

RP3 05v

 

Se déployait en arc et sur son front béni
Reposait le rayon d'un bonheur infini.
Son vol tout lumineux qui m'apparut sans voiles
Faisait naître en passant des nuages d'étoiles
5 Il brillait à mes yeux pleins de ravissement
Comme un saphir tombé du haut du firmament.
Les lys que Salomon admirait dans leur gloire
Ont un éclat moins pur que sa robe de moire ;
Les airs sont moins légers que ses cheveux flottants
10 Et sa voix ressemblait au souffle du printemps
Lorsqu'il passe au matin, sous les branches fleuries
Des tendres amandiers, bouquets de nos prairies...
L'archange qui venait de la part du Seigneur
15 Et quand je le vis fuir aux voûtes éternelles
Je lui dis en pleurant : -- Prenez-moi sous vos ailes !...
 

CHARLES VII

 

            Est-ce la seule visite que vous ayez reçue du Ciel ? je ne vois point en cela votre mission de sauver 20 le royaume.

 

JEANNE

 

            En mon Dieu, gentil Prince, je vous assure que depuis cette première visite, j'en ai reçu d'autres tous les jours. Sainte Catherine et Sainte Marguerite me sont apparues 25 et m'ont consolée, car je pleurais bien souvent lorsque