Imprimer

RP3 23rv bis

 revêt une autre robe toute parsemée d'étoiles d'or ; pendant ce temps la voix de NOTRE SEIGNEUR se fait entendre. -- Air de Mignon : «Votre Ciel est d'azur, votre terre est fleurie. Et vous les contemplez d'un regard plein d'amour».

 
O ma Soeur Bien-Aimée, ta douce voix m'appelle
5 Et je brise le lien qui t'enchaîne en ces lieux
Oh ! vole jusqu'à moi, colombe tout belle
Viens, l'hiver est passé... Viens régner dans les Cieux.
Jeanne, ton ange te réclame
Et moi, le juge de ton âme
10 En toi toujours, je le proclame
J'ai vu brûler la flamme de l'amour.

 

Oh ! viens, tu seras couronnée
Tes pleurs, je veux les essuyer
Viens, mon épouse bien-aimée
15 Je veux te donner mon baiser. (bis)
 

            On chante de nouveau le couplet précédent : Jeanne, ton ange, etc.

 

 

Avec tes compagnes
Viens sur les montagnes
Et dans les campagnes
Tu suivras l'agneau.

 

5 O ma bien-aimée
Chante en la vallée
De l'hymne sacrée
Le refrain nouveau.

 

De tous les Saints Anges
10 Les blanches phalanges
Chantent tes louanges
Près de l'Eternel. (bis)

 

Timide bergère
Vaillante guerrière
15 Ton nom sur la terre
Doit être immortel.
Timide bergère
Vaillante guerrière
Je te donne le Ciel !.... (bis)
  

[Troisième Partie]

 

[LES TRIOMPHES AU CIEL]

 

[Scène 1]

 

                                                                                                                  Voir la partition

Imprimer

RP3 23v

 

Refrain
Prends ton essor (bis), ouvre tes blanches ailes (bis)
Et tu pourras voler en chaque étoile d'or...
Tu pourras visiter les voûtes éternelles
5 Prends ton essor. (bis)

 

Jeanne, plus d'ennemis, plus de prison obscure
Le brillant Séraphin va te nommer sa soeur
Epouse de Jésus, ton Bien-Aimé t'assure
L'éternel repos sur son Coeur !....

  

10 JEANNE chante ce refrain avec les SAINTS.

 

Il est à moi
(LES SAINTS)...... à toi (bis)

 

O ! quel bonheur extrême (bis)

 

Tout le ciel est à moi
(LES SAINTS)..... à toi (bis)

 

Les anges et les Saints !... Marie !... Mon Dieu lui-même
(LES SAINTS)                           Ton..............

 

Ils sont à moi
(LES SAINTS)..... à toi (bis)

 

15 LES SAINTS, seuls.

 

Des siècles ont passé sur la terre lointaine
Depuis l'heureux moment où tu volas au Ciel
Mille ans sont comme un jour en la Céleste Plaine
Mais ce jour doit être éternel.

 

20 JEANNE   et LES SAINTS

 

Jour éternel ! (bis) sans ombre, sans nuage
Nul ne me ravira ton éclat immortel

 

(LES SAINTS)   te....... son...............
Du monde elle a passé, la fugitive image
A moi le Ciel
(LES SAINTS) A toi.... (bis)

 

25 Dans le lointain on entend la voix de LA FRANCE qui chante.

 

Rappelle-toi, Jeanne, de ta Patrie !...
Rappelle-toi de tes vallons en fleurs !...
Rappelle-toi la riante prairie
30 Que tu quittas pour essuyer mes pleurs !!!...

 

 

 

Voir la partition

 

Imprimer

RP3 24r

O Jeanne ! souviens-toi que tu sauvas la France
Comme un ange des Cieux, tu guéris ma souffrance
Ecoute dans la nuit
La France qui gémit
5 Rappelle-toi !... (bis)

 

Rappelle-toi, Jeanne, de tes victoires
Rappelle-toi de Reims et d'Orléans
Rappelle-toi que tu couvris de gloire
Au nom de Dieu, le royaume des Francs !....
Au nom de Dieu, le royaume des Francs !....
10 Maintenant, loin de toi, je souffre et je soupire
Daigne encore me sauver !... Jeanne, douce Martyre !...
Oh ! viens briser mes fers !...
Des maux que j'ai soufferts
Rappelle-toi !... (bis)

 

15 JEANNE chante
sur l'air : «C'était dans un bois solitaire».

 

O France !... O ma belle Patrie !...
Il faut t'élever jusqu'aux Cieux
Si tu veux retrouver la vie
20 Et que ton nom soit glorieux.
Le Dieu des Francs dans sa clémence
A résolu de te sauver
Mais c'est par moi, Jeanne de France
Qu'il veut encor te racheter
25 Viens à moi (bis)
Patrie si belle
Je prie pour toi
Ma voix t'appelle
Reviens à moi. (bis)

 

[Scène 2]

 

30 LA FRANCE   s'avance lentement,
elle s'est chargée de chaînes et tient sa couronne en ses mains.

 

Je viens à toi, toute chargée de chaînes
Le front voilé, les yeux baignés de pleurs

 

 

 

Voir la partition

Imprimer

RP3 24v

Je ne suis plus comptée parmi les reines
Et mes enfants m'abreuvent de douleurs
Ils ont oublié Dieu !... Ils délaissent leur mère !...
O Jeanne ! prends pitié de ma tristesse amère
5 Viens consoler mon coeur
Ange libérateur
J'espère en toi !... (bis)

 

Vois en mes mains ma couronne de reine
C'est sur ton front que je veux la poser
10 Jeanne, c'est toi, ma douce Souveraine
Fille de Dieu, sur les Francs viens régner !
Oh ! viens briser les fers de la France enchaînée
Qu'elle soit de l'Eglise encore fille aînée !...
Jeanne, écoute ma voix
15 Une seconde fois
Descends vers moi ! (bis)
 
Les VOIX chantent
sur l'air : «Volez au Martyre».

 

Fille de Dieu, Fille au grand coeur
Volez au secours de la France
20 En vous seule est son espérance
Volez, ange libérateur
Fille de Dieu, fille au grand coeur,
Volez au nom du Dieu Vainqueur.
 

            Jeanne descend de son trône, s'avance vers la France, brise ses chaînes, lui pose la couronne royale sur la tête et la presse sur son coeur.

 

25 JEANNE

 

            Oh ! ma France chérie ! c'est avec bonheur que j'obéis à mes voix qui m'invitent à voler encore à ton secours !... Désormais tu ne seras plus chargée de chaînes puisque ton coeur s'est tourné vers le Ciel... Si tu m'avais 30 invoquée plus tôt, je serais depuis longtemps venue vers toi.

 

 

 

Voir la partition

Imprimer

RP3 25r

La France ayant les mains déchaînées veut poser son diadème sur le front de Jeanne, mais celle-ci prenant la couronne lui dit :

            Non, je ne veux point ceindre mon front du diadème de France... laisse-moi le placer sur le tien, puisque 5 désormais tu seras digne de le porter !...

            La couronne des vierges me suffit et je ne veux pas d'autre sceptre que ma palme, car si je suis honorée dans le Ciel, ce n'est pas pour avoir été une illustre guerrière mais parce que j'ai uni la virginité 10 au martyre !...

            Maintenant je veux que mon étendard soit le tien. (Saint Michel le présente à Jeanne qui le donne à la France).

            N'est-ce pas Jésus et Marie qui t'ont sauvée ?... L'auguste Reine du Ciel n'est-elle pas descendue 15 trois fois de son trône afin de t'inviter à faire pénitence, et n'est-ce pas le monument splendide qui s'élève sur une [de] tes collines à la gloire du Sacré Coeur qui t'a mérité la grâce que tu reçois en ce jour ?...

  
LA FRANCE se lève
et chante sur l'air des Rameaux.
 
20 Oui, pour te plaire, Ange libérateur
Je garderai le doux nom de Marie
Uni toujours à celui du Sauveur
Car ce sont eux qui me rendent la vie.
 

JEANNE et LES SAINTS chantent le refrain.

 
25 Ils sont passés les jours de pleurs
O France ! toujours chérie de la Sainte Eglise...

 

 

 

Voir la partition

 

Plus d'articles...