Imprimer

De sœur Costard à sœur Agnès de Jésus, sœur Marie du Sacré-Cœur et Thérèse. (Fragment.) - 27 mars 1890

 

De sœur Costard à sœur Agnès de Jésus, sœur Marie du Sacré-Cœur et Thérèse. (Fragment.)

27 mars 1890

J'ai remis vos lettres à votre bon Père qui en a été si heureux et m'a demandé quand est-ce qu'on viendra le chercher pour retourner à Lisieux. - « En allant à la maison, me dit-il, j'irai dire adieu à mes Carmélites, car sans doute, je ne les reverrai plus... »

Retour à la liste des correspondants