Imprimer

De Mme Martin à son frère Isidore Guérin CF 9 - 21 Juin 1864.

 

Lettre de Mme Martin à son frère Isidore CF 9

21 Juin 1864.

Je pense que mon père et ma tante sont arrivés hier soir à Paris, en bonne santé. Je désirerais beaucoup en avoir des nouvelles, je m'adresse à toi pour cela; car mon père ne voudrait pas écrire. Surtout ne le fatigue pas trop par des courses longues et dis‑lui de nous rapporter son portrait et le tien, mais fait de main de maître, afin de ne pas être obligé de recommencer. Il peut bien nous donner ce petit cadeau.

Il a oublié d'emporter le paquet que M. R. [Vital Romet] lui avait remis. J'ai vu que c'était une quantité de petites boîtes contenant des pâtes de toutes sortes; alors j'ai pensé que c'était pour toi, quand tu seras enrhumé, aussi je le garde jusqu'à nouvel ordre. Tu me diras ce qu'il faut en faire et si je puis en donner à goûter à mes trois petites filles, sinon on n'y touchera pas plus qu'à une relique !

Je n'ai rien de nouveau à te dire. Je compte que mon père va t'apprendre tout ce qu'il sait. Fais‑lui penser à mettre pour lui et pour moi, un cierge à Notre‑Dame des Victoires. Il me l'a promis.

HA 1898 dans les détails !

HA98

Premiers lecteurs et amis

premierstheresiens

Petites oeuvres d'art

fusains-guerin

Les reliques

RELIQUES

Parlons d'argent...

argent

Soeur Thérèse déjà à l'oeuvre

guerre 14-18

Les derniers mois de Thérèse

1896-1897

L'avocat du diable

objections

Site du Carmel de Lisieux

site-instit