Articles

Imprimer

30 octobre 1898

 

Carmel de Lons-le-Saunier

Vous nous avez fait un vrai plaisir, ma Révérende Mère, en nous envoyant l’histoire intime de votre petite Sœur Thérèse de l’Enfant Jésus. Nous vous en aurions déjà remerciée si nous n’avions voulu auparavant en lire quelques pages. Nous avons été si édifiées du commencement que toutes nos sœurs réclament la fin.