Articles

Imprimer

novembre 1898

 

Carmel de Niort

Quelle ravissante petite fleur du Jardin de l’Epoux ! On aurait voulu inventer cette histoire et y réunir tout ce qu’on aurait pu de touchant, de gracieux, d’édifiant, de saint, qu’on n’aurait pas mieux réussi. Nous n’avons pas tout à fait terminé cette lecture que nous faisons à la récréation afin de donner à chacune la facilité d’épancher ce que le cœur ressent. On va de merveille en merveille. Mais quels parents ! quelle famille ! …Vous avez fait une bonne œuvre, chère Mère, en découvrant votre trésor à toute la famille du Carmel, nous vous en bénissons mille fois !