Articles

Imprimer

29 novembre 1898

 

Carmel de Nantes

Merci pour les précieuses reliques de votre chère petite sainte. Nos Mères et Sœurs les ont baisées avec un religieux respect. J’ose recommander particulièrement à vos prières un pauvre jeune homme, actuellement à la caserne et qui n’a pas fait sa première Communion. Priez votre chère petite Sœur Thérèse de l’Enfant Jésus avec nous, qu’elle obtienne du Cœur de Jésus cette conquête . C’est une campagne digne d’elle.