Articles

Imprimer

5 Décembre 1898

 

Carmel de Tarbes

Nous avons achevé la lecture de la vie de votre enfant. Combien nous aimons cette petite sainte ! Beaucoup de choses instructives et pratiques se mêlent aux grâces spéciales qui l’ont faite si pure et si aimante. Plusieurs de nos Carmels nous en ont parlé et tous avec les mêmes impressions. Votre enfant nous fait aimer aussi, ma Mère, sa simplicité filiale, sa sainte tendresse animée d’esprit de foi, virilisée aussi par le sacrifice, montrant ce qu’est la vie religieuse, le vrai et surnaturel amour de la Mère et de l’enfant.