Articles

Imprimer

27 mars 1899

 

1899 mars 27  Mr Joseph Villeneuve, aspirant missionnaire, rue du Bac, Paris

Ma Révérende Mère,

C’est comme par miracle que j’ai eu le bonheur de connaître la vie de Sœur Thérèse de l’Enfant Jésus. Je l’ai lue et relue et fait lire à plusieurs de mes frères du Séminaire. Tous m’en ont remercié de tout cœur et m’ont prié de leur en procurer un exemplaire. Quant à moi, ce n’est pas un mais plusieurs qu’il me faudrait, car il me tarde de faire partager à plusieurs de mes amis le bonheur que j’ai éprouvé moi-même en dévorant ces pages où l’on respire le plus pur de l’amour divin ! Oh ! je ne veux pas essayer de vous traduire ici mes impressions, car cela me semble impossible. En tous les cas je ne voudrais pas quitter le séminaire et m’embarquer pour l’Extrême Orient sans emporter avec moi un livre si précieux surtout au moment des angoisses et des luttes intimes dont bien souvent le pauvre missionnaire n’est pas plus exempt que le reste de ses frères en N.S.