Et Jésus se taisait et il gardait le silence. LE SAINT SILENCE, SECRET DE LA VIE INTÉRIEURE. Un reli
Description:

 


Et Jésus se taisait et il gardait le silence. LE SAINT SILENCE, SECRET DE LA VIE INTÉRIEURE. Un religieux silence est un hymne au Seigneur, Et qui sait le garder saura garder son cœur. Le saint recueillement par lui devient facile, Et l'âme timorée y trouve son asile. Le garder devant Dieu, c'est faire l'oraison : Il mène l'âme pure à la contemplation. ! C'est du bon religieux le plus cher exercice, Le gardien des vertus, le marteau de tout vice En le gardant, vous gardez la sainte charité, Le médisant se tait, l'innocent est vengé. Qui aime le silence, aime la solitude ; Celle du cœur surtout fait sa béatitude. Le grand art de trouver de son cœur le repos. Le voici : parler peu et toujours à propos. Qui veut savoir parler doit apprendre à se taire. Qui ne sait faire l'un, ne saura l'autre faire. Par votre seul silence au sein de la douleur, Vous faites preuve à tous d'une rare douceur dans la conversation en bonne compagnie. Le gardant, quand il faut, preuve de modestie. En toute circonstance et toute occasion, Preuve de savoir-vivre et de discrétion. Enfin, en temps et lieu par l'art du saint silence, L'homme sage et discret découvre sa prudence. Pour avoir trop parlé, souvent on se repent; Ce qui, (pour qui se tait), arrive rarement. Jésus aime à parler, à qui aime à se taire, Et qui se plaît au silence est bien sur de lui plaire. Joseph parlait fort peu, Marie encore moins, Et le bon Jésus, lui, ne disait presque rien. Chère âme, maintenant, si tu aimes Jésus, De te taire ou de parler, dis-moi, qui vaut le plus! Portrait de la mauvaise langue, par S. Jacques, apôtre. « Nous faisons tous beaucoup de fautes. Si quelqu'un ne pèche point par la langue, c'est un homme parfait, et il peut conduire tout son corps comme avec un frein. Ne voyez-vous pas que nous mettons des mors dans la bouche des chevaux pour les soumettre et qu'ainsi nous faisons mouvoir tout leur corps en tous sens à notre volonté. Voyez les vaisseaux, quelles que soient leur grandeur et la violence des vents, ils sont mus de tout côté par un très petit gouvernail au gré du pilote qui le conduit. De même aussi la langue est une petite partie du corps : et que de grandes choses ne fait-elle pas ! Une étincelle embrase une grande forêt. La langue est aussi un feu ; c'est un monde d'iniquité et elle est un de nos membres qui infecte tout le corps: elle embrase tout le cours de notre vie, enflammée elle-même du feu de l'Enfer.... car l'homme dompte.... tous les animaux, mais nul homme peut dompter la langue. « C'est un mal inquiet : elle est pleine d'un venin mortel. Par elle, nous bénissons Dieu, notre Père, et par elle nous maudissons les hommes : la bénédiction et la malédiction partent de la même bouche. Il n'est pas bon, mes frères, qu'il en soit ainsi. » (s. Jacques, ch. 2.) L'art DE GOUVERNER SA LANGUE. La bouche du sage est dans son cœur Le cœur de l'insensé est dans sa bouche. eccl. 21. 29. Préférer écouter que parler, Car mieux vaut se taire que parler; Et parler moins que plus, Et bien que beaucoup, Et à propos que souvent. Réfléchir avant de parler. Savoir parler par son silence. Retenir sa langue quand le cœur est ému. Se taire quand on se sent trop d'envie de parler. Parler après les autres, Jamais contre les autres, Toujours bien des autres, Jamais pour s'excuser, Toujours avec modestie, Jamais contre la vérité, Toujours avec discrétion, Jamais par humeur. Quand la vanité s'y mêle, purifier son intention. Ne parler ni trop haut ni trop bas. Ne s'informer de rien par curiosité. ; Laisser au monde parler du monde. Ne se plaindre de rien, ni des personnes, ni des choses. Ne point parler de soi, ni des siens ; Peu de ses œuvres, peu de ses peines, Et encore à peu de personnes. Point de paroles inutiles; Mais savoir dire des riens en récréation, Disant tout devant Dieu et pour Dieu. FAITES CELA, ET VOUS IMITEREZ Joseph, qui parlait peu, Marie, encore moins, Et Jésus, presque jamais. Et vous serez parfait. (S. Jacques.) On conseille aux personnes pieuses de faire souvent leur examen sur l'art de gou­verner sa langue, comme moyen sûr de connaître et de réformer leur intérieur.

Powered by FW Gallery