Print

Garnier

 a sans photo

Monsieur l’Abbé Théodore Garnier.


Né le 24 décembre 1850 à Condé-sur-Noireau, décédé le 20 août 1920 à Montmagny.

Ami du Docteur La Néele. Jeune prêtre, il entreprend, sur le plan local normand, la constitution de groupes d’ouvriers qui deviennent nombreux. Il s’engagea aussi dans la propagande du journal « La Croix », puis il constitue une « Union Nationale », vaste cadre qu’il maintiendra longtemps, pour l’ensemble de ses activités sociales et parfois politiques.

Il multiplie les conférences et s’adonne à l’apostolat difficile de la conférence contradictoire. En 1894, il inaugure les cortèges de Jeanne d’Arc. Il donne aussi son concours à de grands pèlerinages à Lourdes et à Paray. Il édifie le séminaire des vocations tardives de Montmagny.